Cette nouvelle rubrique a été créée à la fois pour mettre en avant le travail formidable de nos familles d’accueil ainsi que pour montrer que grâce à elles, les chats les plus difficiles / traumatisés peuvent avec du temps évoluer et reprendre goût à la vie.

Beaucoup pensent qu’être famille d’accueil, c’est accueillir des chatons tout mignons ou des chats faciles mais ce n’est pas toujours le cas. Beaucoup de chats pris en charge par l’Association ont eu un lourd passé, parfois très douloureux et nous mettons tout en oeuvre pour leur redonner goût à la vie.

Un parcours difficile qui peut parfois être semé de moments de découragement mais la motivation est telle que nos familles d’accueil n’abandonnent JAMAIS !

Pour les cas les plus lourds, lorsque tout a été mis en place et qu’un bout de plusieurs semaines ou mois, ils n’évoluent pas, avec l’accompagnement et les conseils de notre vétérinaire partenaires, nous mettons en place un traitement médical (anti-dépresseurs) mais vraiment en dernier recours.

PETIT PÈRE

Notre P’tit Père par exemple est un chat très lourdement traumatisé.

Sauvé in extremis sur la terrasse d’un particulier alors qu’il ne bougeait plus, il serait mort si personne n’était intervenu. Ses blessures au cou étaient impressionnantes, un énorme abcès sur infecté qui a mis des mois à être soigné.

Pris en charge il y a plus d’un an, il ose aujourd’hui nous regarder dans les yeux, ce qui était impossible auparavant. Cela peut paraître anodin pour beaucoup de personnes mais pour un chat ayant si peur de l’humain, c’est énorme.

En accueil chez Gaëlle puis l’automne dernier, il ose sortir de son couffin pour manger dans sa gamelle même quand il y a quelqu’un dans la même pièce.

Bien sûr, il ne viendra pas chercher les câlins et sur les genoux du jour en lendemain, la route sera très longue mais c’est ainsi. Il est au chaud, en sécurité et surtout choyé par Gaëlle qui fait un travail absolument remarquable avec lui. Le mot patience prend tout son sens. Il est gâté et a eu une super petite maison rien que pour lui, de la pâtée qu’il préfère et avant tout, le respect qu’il mérite.

Il reste tranquillement dans sa petite maison et c’est lui qui nous montrera quand il sera prêt à avancer encore un peu plus.

Un chat au passé très lourd et qui est extrêmement attachant.

Nous remercions à nouveau Gaëlle pour sa patience et la douceur et son immense investissement vis-à-vis de P’tit Père.